RSS Feed Twitter

Archives de la catégorie ‘Programmation’

Utilisation du Carousel et du Calendar de Yahoo! User Interface (YUI)

2009/04/13 par remy Commentaires fermés

Si vous voulez aller passer quelques jours aux calme dans le Sud-Ouest de la France, je vous conseille de vous installer à Pré-Poussou, dans l’arrière-pays Agenais. Il y fait très beau, c’est idéalement placé pour les excursions à la mer ou à la campagne. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur Pre-Poussou.fr.

La raison pour laquelle j’en parle est que j’ai repris les pages de ce site (pour aider) et que j’ai pu utiliser des composants du framework Yahoo! User Interface (YUI). Je n’ai pas cherché par ce moyen à rajouter des gadgets qui attireront l’oeil sans donner sa place au contenu, juste à répondre à deux "petits" besoins de la manière la plus simple possible: remplacer un widget flash de défilement d’images et afficher un calendrier des disponibilités. C’est pourquoi j’ai fait appel au widget Carousel et au widget Calendar. Ces deux widgets sont au final assez facile à utiliser malgré leur complexité et je suis assez content du résultat.

lire la suite…

 

Mystère : de l’utilisation des H1 avec positionnement CSS dans Internet Explorer

2009/03/05 par remy Commentaires fermés

J’ai passé une heure hier au soir à essayer de comprendre pourquoi une page qui marchait parfaitement avec Firefox et avec Safari, me donnait un truc affreux avec IE : décalage à droite de toute la page en dessous du header, et donc bien entendu une page illisible.

Au final, je me suis rendu compte que la page en question sous IE avait un problème avec les balises H1 (et H2, mais cela devait être aussi vrai pour les niveaux suivants) quand on utilisait la propriété CSS position. Je cherchais juste à mettre un titre et un sous-titre bien placés par rapport à l’image de fond du DIV container. Et pour des raisons logiquement sémantique, je m’étais dis qu’un H1 et un H2 étaient les bonnes balises, comme dans l’exemple suivant.

Après de multiples essais, en enlevant la plupart des éléments de la page, je me suis rendu compte que le seul moyen de corriger le problème était d’utiliser des balises P au lieu des balises H, comme dans l’exemple suivant. Au passage, si quelqu’un peut m’indiquer un outil sous IE (gratuit de préférence) me permettant de faire les même choses que Firebug pour Firefox, je lui en serai très reconnaissant. En fait, en cherchant trente secondes, la solution est peut-être Firebug Lite tout simplement ?

Mais vous savez le plus drôle ? J’ai ensuite passé 15 minutes à essayer de mettre en place un test reproduisant le problème en copiant les fichiers originaux et en faisant de légères modifications pour avoir le nécessaire et le suffisant. Mais sans succès ! IE me montre la page correctement ! Pourtant, je n’étais pas le seul à avoir eu le problème.

J’en viens à penser que IE est capable d’apprendre, il suffit de lui taper dessus suffisamment longtemps. Ou bien que le problème était un glitch de character encoding (plus probable).

 

Amazon EC2 et Load Balancing

2009/02/06 par remy 2 commentaires »

EDIT 2009-02-16 : Fixed a big mistake, due surely to bad sleep. Thanks Grig

Ceux qui ont lu mon article paru dans la dernière revue des anciens de l’Ensimag savent que je m’intéressent de près à ce que peut apporter Amazon EC2 dans la création d’application. En matière de web hosting, il est primordiale d’avoir une solution de load balancing et je me demandais comment faire cela avec des instances EC2. Il semble que l’utilisation de HA-Proxy soit la bonne solution pour l’instant.

Il est vrai que c’est une solution software de LB, donc qui n’atteindra jamais les performances d’une solution hardware.

J’aimerais maintenant voir si une autre solution permet une extension automatique à des instances EC2 en cas de surcharge de son hébergement habituel. En travaillant avec des Elastic IP Addresses, branchées sur des instances HA-Proxy, et un système de load-balancing externe à EC2, cela marcherait peut-être.

 

Quelle plate-forme pour une place de marché ?

par remy Commentaires fermés

J’ai rencontré un certain nombre de personnes qui ont des projets de site e-commerce sur des domaines particuliers (niche ou non) mais qui veulent le faire sous la forme d’une place de marché, c’est à dire avec les fournisseurs qui prennent activement part au fonctionnement : en gérant leur catalogue, en faisant eux-même les envois, le site fournissant l’infrastructure et les outils, le traitement des moyens de paiement et le calcul des coûts de transports ainsi qu’apportant le trafic par différents moyens.

Je dois avoué que les plate-formes e-commerce de ma connaissance n’offrent pas ce type de fonctions ou alors partiellement. Dans le cas de Magento, il n’y a rien mais ils prévoient de le faire peut-être d’ici l’été prochain, disponible en mode payant. Je suis allé jeté un oeil du côté de Joomla et VirtueMart : ce dernier a la possibilité de faire du multi-vendors mais la doc précise que la fonctionalité n’est pas encore à mettre en prod. Je n’ai pas réussi à éclaircir à quel point on peut faire un seul site avec des vendeurs multiples.

On a porté à ma connaissance (merci Jean-Tristan) l’existence d’une solution payante nommé X-Cart. Je dois avouer que pour quelqu’un qui n’a pas le temps de faire les développements soi-même, cela correspond exactement au besoin. Ils fournissent aussi le code (php/mysql), ce qui est un gage pour ceux qui veulent faire évoluer leur système. La liste des features est impressionnante, mais le seul moyen d’en rajouter est d’acheter la boîte qui va bien soit chez X-Cart, soit chez d’autres éditeurs.

Il serait sans doute intéressant de travailler avec les APIs de Magento pour faire quelque chose de propre.

 

Magento E-Commerce sur plateforme Ubunbtu

2009/01/30 par remy 1 commentaire »

Je démarre l’installation d’une plate-forme de boutiques sur mon serveur dédibox avec Ubuntu : j’ai choisi Magento.

lire la suite…

 

GWT or not GWT ?

2008/09/12 par remy Commentaires fermés

I had to do a very quick survey of what is possible to do with Google Gears. And frankly, it’s exactly what I was looking for in a very special case: a simple ajax application, that people are using while connected to the internet most of the time but that should still be  usable for its simplest usage of inputing information into the system most of the day, while the internet connection of the user is down.

Google Gears is then perfect, first to cache information necessary to make an easy task of inputing the informations, second to store the entered information waiting for the server to be available. It’s still a plugin that the user has to install, but it’s available on various browsers and different OSes.

The final question is then : what framework should I use to build the Ajax application ?

Using the Google Web Toolkit and its ability to compile a java application to its html & javascript equivalent is very tempting for someone used to Java programming and Java IDEs. I have still to dig in, but its extensibility if the provided widgets are not sufficient is also interesting.

Now, Dojo is also integrating Google Gears and its usage with php applications (there is a partnership with the zend framework) could be quite interesting. Now, I have to look into other frameworks to see how easy it would be to use them together with gears.

In the end, the title of this post translates to : java or php ?

 

SEO et noms de domaines et URLs, Yahoo Search Monkey et Site Search

2008/08/26 par remy Commentaires fermés

Kelkoo a bâti son succès en 2003 et 2004 par son excellent référencement basé sur des tactiques de SEO (Search Engine Optimization) qui ont évoluées du très mauvais au très bon. Christophe Odin, un des fondateurs de Kelkoo et maintenant Business Angel et consultant SEO, était à l’origine de ces avancées. Cela explique pourquoi je m’intéresse toujours à ce domaine, même si il s’apparente parfois à de la divination (Saint Google, priez pour nous :-) ) plus qu’à de l’ingénierie.

Je suis tombé ce matin sur un article, que j’ai trouvé assez drôle, sur le choix du nom de domaine à enregistrer pour un site. Certains des exemples sont effectivement hilarants pour qui parle anglais. J’imagine très bien qu’il est difficile pour quelqu’un ayant le nom de sa société en tête tout le temps de voir les anagrammes malencontreux pouvant résulter d’un oubli de tiret. De plus, les personnes voyant très bien où est censé se trouver la séparation des mots n’imaginent pas un instant que les serveurs de Saint Google ne seraient pas capable de la voir aussi. Ce qui fait que des sites sont introuvables car les utilisateurs du moteur de recherche taperont plusieurs mots et ne trouveront presque jamais ce site qui en est la concaténation.

Dans la même séance de lecture, je suis tombé sur "Supercharge Your URLs For Maximum SEO Impact". Ces dernières années, la course du SEO s’est plutôt concentrée sur les moyens d’arriver en première page. Cela doit rester un objectif primordial car en dehors de la première page, il est quasiment impossible de recevoir du trafic. Mais cet article rappelle que cet objectif étant atteint après tellement de travail et d’investissement, il  serait dommage de perdre le moindre clic simplement parce que l’URL de la page est trop longue et mal formée. Il faut se rappeler que l’URL, que ce soit dans son nom de domaine ou dans sa partie "chemin d’accès" (pathinfo) sert autant le ranking de la page que sa visibilité dans les résultats de recherches.

Par ailleurs, pour fidéliser encore plus les utilisateurs, il serait intelligent de se pencher sur les possibilités de Search Monkey chez Yahoo. C’est un moyen de rendre son site plus attrayant et, même si le trafic reçu de Yahoo n’est pas énorme, cela peut se rentabiliser en réutilisant le plugin search monkey dans Yahoo Site Search, ce qui fournira à peu de frais un très bon moteur de recherche textuelle sur votre site.

 

Site Web en Flash: la fin de l’ostracisme googlien n’est pas pour tout de suite

2008/07/09 par remy Commentaires fermés

Il y a peu, Yahoo, Google et Adobe ont annoncé qu’ils travaillaient sur l’amélioration de l’indexation des contenus des sites web en Flash. Cela est en soi une bonne nouvelle mais il ne faut pas s’emballer, loin s’en faut.

Comme le fait remarquer le blog d’Abondance.fr, ces travaux n’aboutiront certainement pas rapidement et serviront surtout à optimiser la place de ces contenus dans les moteurs de recherche. Cela veut donc dire que la plupart des contenus Flash actuels ne seront pas mieux indexés et qu’il faudra les revoir pour suivre de nouvelles règles de SEO pour qu’il y est un impact visible sur le placement sur les moteurs.

Il est donc urgent d’attendre et si vous construisez un site en Flash, prévoyez la création de pages HTML suivant les bonnes vieilles règles de SEO, qui renvoient vers vos animations flash par des liens astucieusement placés.

 

Signature HTML dans Apple Mail

2008/06/18 par remy Commentaires fermés

J’utilise un MacBook Pro depuis le mois de Janvier et j’en suis très content. N’ayant pas de client mail préféré, je suis passé d’Evolution sous Linux, à ThunderBird, puis Outlook sous Windows, et je me suis dit qu’utiliser le client natif Apple serait une bonne idée. Et, en fait, il n’est pas mal même si parfois un peu simpliste, notamment du côté de la composition des messages.

Justement, utilisant le plus souvent le Rich Text Format, qui chez Apple veut dire HTML en fait, j’aurai bien voulu avoir une signature avec des liens vers différents éléments de mon univers Web. Mais ce n’est pas possible: Mail.App ne permet qu’une composition des signatures encore plus simpliste que celle des mails: du texte, un point c’est tout.

Heureusement, je ne suis pas le seul face à ce problème et certains ont trouvé la solution: en français et en anglais.

J’ai pu donc arriver à mes fins et j’ai maintenant une signature avec mon nom qui pointe vers mon profile LinkedIn, une adresse e-mail avec un lien mailto:, et un Headline Animator de FeedBurner. Pour ce dernier, si vous en voulez un, il suffit d’aller dans l’interface de gestion de vos feeds, d’en choisir un, et de cliquer sur l’onglet Publicize. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur le lien Headline Animator dans la section Boost Your Cross-Promotion Potential. De plus, vous aurez dans la colonne de gauche de l’onglet Analyze (celui qui vous donne un aperçu des stats de votre feed) un lien vers les statistiques des headline animator que vous avez créés.

 

Intéressants: S3 vs. Akamaï, Touche pas à mon Mac ou gare à toi !

2008/05/11 par remy Commentaires fermés

Après un parcours rapide de mes lectures habituelles, je pense que je dois partager et diffuser deux idées qui me paraissent excellentes.

  • L’utilisation de Amazon S3 en remplacement d’Akamai, en tant que Content Delivery Network. Vous voulez que les pages de votre site s’affichent rapidement ? Il vous faut un CDN capable de délivrer votre contenu statique le plus rapidement possible. Malheureusement, quand on est une startup ou un simple particulier, il est difficile de discuter et d’avoir accès aux chers (dans tous les sens du terme) service de CDNs comme Akamai. Tyler Hall, un web developpeur travaillant pour Yahoo, vous explique dans cet article comment vous pouvez réaliser cela. Il vous donne aussi des explications sur la façon d’implémenter les conseils de performance que peut vous donner Yslow. Je pense que je vais garder cela en tête précieusement pour mes prochains sites tout en calculant combien cela me coûterait réellement.
  • L’autre nouvelle qui m’a fait réagir (un grand sourire devant la bonne idée), je l’ai lu dans cet article de Engadget. Une jeune femme ingénieuse s’est fait piquer son Mac (attention, la version de la pomme). Quand le voleur s’est connecté à Internet, elle a pu prendre contrôle de la machine au travers de Back to my Mac, prendre une photo grâce à PhotoBooth (d’ailleurs, regarder ce que l’on peut faire avec cette application amusante) et ainsi donner à la police tout ce qui lui fallait pour arrêter les scélérats (ben oui, les personnes séparant un applemaniac de son Mac ne méritent aucune pitié). Comme cette feature de Leopard nécessite un compte .Mac, je viens de trouver enfin un attrait possible en plus de la synchronisation entre machines à ce service d’Apple.